« Que te réserve la nature sauvage comme destin .. ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 •• Summer Lemon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Summer Lemon



Messages : 1
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: •• Summer Lemon   Dim 28 Mar - 16:11

Summer Lemon.

•• Surnom : A vous de voir. Cool
•• Âge actuel : Huit ans.
•• RaceRobe : // & Isabelle

•• Histoire (facultative) : Summer Lemon était à la base un cheval de compétitions équestres. Doté d'un talent de sauteur exceptionnel comme le disaient ses entraîneurs, il gagna plusieurs compétitions. Mais à tout règne il y a une fin. Et cette fin, comme sans doute toutes les autres fins, ne fut guère glorieuse.

Après un virage particulièrement serré juste après un imposant oxer rouge et blanc, Lemon attaqua sur un saut de puce. Il sauta avec aisance et se dirigea vers un spa. Le cheval isabelle sentit une hésitation dans l'attitude de son cavalier et ralentit. Il manqua une foulée et fit son appel bien trop tôt. L'homme, Jim Cranick, fut projeté vers l'avant, ce qui occasiona un déséquilibre chez sa monture. Homme et cheval tombèrent sur le spa...

Lorsque je me réveillais, une grande agitation semblait s'être emparée de la piste. Des convois aux girophars sifflants, des personnes attroupés et qui criaient, plusieurs hommes en blouse blanche s'agitaient dans la cohue. Je me relevai péniblement. Tous mes muscles me faisaient souffrir. Je secouai la tête pour rassembler mes esprits. Je m'approchais de ce qui provoquait cet attroupement si phénoménal. Et je vis là, étendu et les paupières closes, mon maître, mon ami... Toutes sortes de tuyaux le reliaient à des sacs remplis d'eau. Mais qu'avais-je fais ? Un employé de piste empoigna ma bride fermement. Je m'attendais à être chatié pour ce que j'avais fait mais l'homme me reconduisit simplement à mon écurie, me servit du foin, me brossa mollement et sortit de mon box. Je n'avais pas faim et je ne touchais pas à mon picotin. J'étais un assassin et le monde entier ne tarderait pas à le savoir...

Trois jours plus tard.
« Numéro cent quarante six ! Summer Lemon ! »
Un homme me menait par la bride après m'avoir étrillé, brossé, huilé et pansé comme jamais vers une sorte de rond de dressage. Le sol sablé était doux sous mes sabots et ce qui me surprit fut le fait que j'était entouré d'une foule pressante. Encore une idée bizarre des humains... Je n'y prêtait plus attention. J'avais appris à ne pas me poser de questions sur l'extravageance des bipèdes. Je préférais écouter le monsieur qui s'égosillait dans son micro :
« Cheval de saut exceptionnel, mesdames et messieurs ! Il est connu dans tout le Kentucky ! Allons allons pour ce cheval merveilleux, le prix de départ est disons... mille dollars ! Qui dit mieux ? »
Un murmure parcourut la salle. Quelqu'un leva la main avec deux doigts en l'air.
« Deux mille dollars pour le monsieur à ma gauche !! Qui dit mieux ?! »
Tout ceci dura environ une bonne demi-heure avant qu'il hurle adjugé vendu à un homme à moustache qui proposait dix mille dollars.

Et voilà. Je me retrouvais dans un camion qui transportait cinq chevaux. Le moustachu avait fait bonne affaire apparement. Nous roulâmes longtemps et nous ne nous arrêtions que pour nous dégourdir les jambes ou pour nous hydrater. Je ne vis pas une seule fois mon propriétaire. Nous arrivions enfin vers le milieu d'après-midi du lendemain. Le frémissement habituel des champs de compétitions me parcourut l'échine. Peut-être allait-on nous faire concourir ? Cet espoir s'évanouit aussitôt lorsque on nous emmena dans un corral. C'était bien des compétitions. Mais pas celles que je connaissait. Tout ceci consistait à tourner le plus vite possible autour de tonneaux vides entre autres. Ce fut l'épreuve à laquelle j'étais réservé.

Les cris de gens surexcités me donnaient un regain d'énergie pour ce dernier tonneau. Je n'étais pas fait pour ce genre d'épreuve et je le savais. Mais tout le monde apparement s'en fichait. L'épreuve terminé, on me plaça dans une stalle sans même me panser alors que je suait comme trois. Un vieil indien passait entre les différentes stalles et semblait chercher quelque chose. Il me vit et s'approcha. Sa main se posa sur mon chanfrein.
« Hé ! Vous ! Il ne faut pas toucher les chevaux vous le saviez ?! »
L'indien se retourna très calmement.
« Combien ce cheval ? »
« Pas à vendre » grommela mon propriétaire.
« Combien ce cheval ? » persista l'indien.
« Mmm... Disons vingt mille dollars. »
Mon propriétaire savait sans doute qu'il ne tirerait rien de plus de moi qui n'était qu'un sauteur.
« Ok. »
Le monde que je découvrit fut tout autre une fois là-bas. Au lieu d'un corral, les indiens nous lâchaient en liberté dans les plaines du Wyoming au printemps et ne nous regroupaient qu'en hiver dans leur village. Lors d'un de ces lâchers quotidiens printamniers, une autre tribu captura une grande partie du troupeau. Quelques-uns s'échappèrent et j'en fis partie.

•• Caractère (min. 2 lignes) : Comment décrire Summer Lemon ? Sand doute comme charmant, agréable et sympathique. Galant aurpès des dames mais pourtant plus proche de ceux de son sexe, il est d'un naturel spontané et courageux. Ce n'est pas pour cela qu'il n'aime pas s'amuser ! Bien au contraire ! Il est plutôt malicieux et ironique.

•• Goûts Dégoûts : Mistère et peau de banane !
•• Qualités ○ Défauts : Do you read his character please ?

•• Comment as-tu trouvé le forum ? Pelushounette ♥️
•• Qu'en penses-tu ? Beau design :]
•• Puf : Lemony ^^
•• Autre : J'aime vos smileys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
•• Summer Lemon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Playoffs Summer League
» Summer League ?
» Summer of Heroes - Heroic Buccaneers!
» Summer break...
» Summer League - Semaine 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Natural Freedom :: ○○ Le jeu. :: •• Présentations-
Sauter vers: